Forum rp ( Vampire la Mascarade )
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nathaniel Gothmann

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel Gothmann
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 39
Date d'inscription : 04/01/2009

Feuille de personnage
Parrain:
Filleuls:
XP: 13

MessageSujet: Nathaniel Gothmann   Sam 7 Fév - 2:12

NATHANIEL GOTHMANN



Nom : Nathaniel Gothmann
Nature : Grincheux
Attitude : Chevalier
Concept : Idéaliste un peu désabusé de l'IGS
Génération : N/A
Clan : N/A
Refuge : IIIème, Quartier Clémenceau, un T2 dans une tour.
Age d'apparence: 30 ans


ATTRIBUTS

PHYSIQUE
Force : 3
Dextérité : 4
Vigueur : 3

SOCIAL
Charisme : 4
Manipulation : 4
Apparence : 3

MENTAL
Perception : 5
Intelligence : 3
Astuce : 3


CAPACITES

COMPETENCES
Vigilance : 4
Athlétisme : 3
Bagarre : 1
Esquive : 3
Empathie : 3
Expression : 2
Intimidation : 2
Commandement : 3
Exp. de la Rue : 2
Subterfuge : 3

TALENTS
Animaux : 1
Artisanats : 0
Etiquette : 2
Conduite : 4
Armes à feu : 4
Mélée : 2
Représentation : 0
Furtivité : 2
Sécurité : 2
Survie : 0

CONNAISSANCES
Erudition : 1
Informatique : 1
Finances : 0
Investigation : 4
Droit : 2
Linguistique : 0
Médecine : 2
Occultisme : 1
Politique : 1
Sciences : 1


AVANTAGES

HISTORIQUES
Allié(s) : 1 (Un ancien camarade de l'Ecole de Police qui a choisi la voie de l'administration de la Police de Bloodville)
Mentor : 0
Contact(s) : 1 (Un Procureur de la République toujours prêt à signer un papier si cela peut lui permettre de traîner quelqu'un en justice)
Servant(s) : 0
Génération : 0
Ressources : 3
Statut : 3 -Commissaire de l'IGPN-
Renommée : 1
Troupeau : 0
Influence : 2 (Police)

DISCIPLINES
Discipline de clan n°1 : N/A
Discipline de clan n°2 : N/A
Discipline de clan n°3 : N/A

ATOUTS (A) & HANDICAPS (H)
A: Visage Amical
A: Logique Froide


VERTUS
Conscience : 5
(C'est un flic dans l'âme...)
Maitrise de soi : 2
(Si on excepte son code et les situations dangereuses, il s'emporte relativement facilement)
Courage :3
(Courageux mais pas trop pour qu'il puisse siffler une bouteille en maudissant sa faiblesse le soir)

HUMANITE7
VOLONTE6

Le Passé de Nathaniel

Scène 1ère:

"Touche pas à ça..."

Le commissaire Clarence s'interposa en saisissant le poignet de Nathaniel, et lui lança un regard désapprobateur. Le jeune inspecteur principal s'écarta sans dire un mot.
Le coin des lèvres relevé en signe de scepticisme, et lâchant le poignet de Nathaniel pour chercher dans sa poche une sorte de grosse pince à épiler métallique, il regarda dans l'orifice du mur, et y glissa un doigt pour ôter le plâtre qui obstruait l'accès au projectile. Il se retourna pour pointer la pince sous le nez de Nathaniel, qui leva le nez par simple reflexe: On aurait dit que Clarence le menaçait avec une arme...
Le commissaire plongea la pince dans le trou, et creusa un peu, pour finalement retirer une balle de neuf millimètre parabellum du mur. Il sortit un petit sachet en plastique qu'il referma après y avoir laisser tomber le projectile.

"Voila, c'est le seul indice. Je le garde."

Nathaniel jeta un dernier coup d'oeil à la scène du crime. A ses pieds, une silhouette tracée à la craie de forme vaguement humaine, mais contorsionnée par les derniers spasmes d'une victime a l'agonie, à en juger par la tache rouge sombre de sang absorbée par le plancher de bois. Ce que le meurtrier était venu chercher dans cette chambre sordide d'un hôtel mal famé, Nathaniel avait du mal à se l'imaginer. Et Clarence récoltait les indices comme une machine sous ses yeux en bon professeur, mais il semblait s'en moquer royalement... Quel vieux chnoque... Le jeune inspecteur principal regarda pensivement la tache de sang.

"Du 9mm parabellum, comme nos Glocks..."

"Eh bien quoi, on ne va pas se plaindre quand même, ce type était un dealer."

En disant cela, Clarence chercha à croiser le regard de Nathaniel, mais celui-ci tourna les talons, et sortit avec une grimace de dégout sur le visage. Une semaine d'affectation sur le terrain avec ce père de famille proche de la retraite, et Nathaniel en avait déjà marre de Calais. Le retour en voiture avec Clarence fut glacial, pas un mot d'échangé...


Scène 2:

Le bâtiment de balistique était certainement le bâtiment le plus délabré de Calais... Un immeuble des années cinquante, dont les murs écaillés perdaient leur reluisant en même temps que leur vieille peinture. L'intérieur faisait penser aux couloirs d'un hôpital de campagne, murs blancs mais sales, agitation toute relative, et manifestement panne de chauffage. Nathaniel suivi son supérieur jusqu'au guichet de dépôt des indices, un petit réduit à peine plus grand qu'un magasin d'arme au bout du bâtiment. Il entra derrière lui dans la petite salle éclairée par un vieux plafonnier poussiéreux qui illuminait à demi l'endroit en faiblissant à chaque baisse de tension. La fumée de cigarette, péché mignon du responsable, formait un nuage pesant autour du guichet grillage.

"Tiens Henri, un cadeau de notre nouveau fin limier... Hein Nath?"

Affichant un sourire moqueur comme il disait cela, le commissaire jeta le sachet sur le comptoir du vieux Henri. Le cinquantenaire à la barbe grise et au dos courbé, vêtu de son éternelle chemise à carreau de vieux garçon, apparut aussitôt derrière pour sortir un formulaire et le remplir à la hâte en collant un autocollant numéroté sur le sachet. Ceci fait et sans lever le nez de son document, Bill disparut dans les étagères. Sans ajouter ni même un merci ou un au revoir, Clarence sortit, suivit de Nathaniel qui lui lança un regard droit et perçant en clanchant la porte.

"Dites-moi Commissaire... Sauf votre respect, l'indice que l'on vient de déposer n'est-il pas un peu petit pour du neuf millimètres?"

Clarence lui retourna un regard froid à peine coupable.

"Et alors, tu préfères quoi? Que l'inspection des services déboule en me ressortant la balle et le numéro de série de l'arme de service d'un de mes gars? Tu ferais mieux de faire confiance à tes ainés fiston, c'est pas bon, pour personne, de trop poser de question par ici..."

Apres un dernier regard appuyé et plein de reproches, le commissaire laissa Nathaniel planté devant la collecte d'indice et disparut dans les couloirs froids de l'immeuble...


Scène 3:

Nathaniel entra dans le bureau de son supérieur, et s'avança devant lui comme un condamné vers son bourreau. Un dossier épais trônait sur le sous-main de cuir bordeaux, que Nathaniel reconnut tout de suite pour l'avoir tapé un mois plus tôt. Son visage se ferma, mais il ne baissa pas les yeux en défiant son supérieur:

"Vous voulez qu'on parle, Clarence?"

"Commissaire Clarence, fiston...

Le jeune inspecteur sourit, satisfait de sa provocation. Clarence posa la main à plat sur le dossier, en levant le menton, fier comme un paon, et prit un ton paternaliste:

"Je suis déçu Nath. Ca fait bientôt quatre mois que je t'ai accueilli dans mes services. Je t'ai montré comment la ville marche, je t'ai enseigné comment éloigner la violence de nos foyers, mais tu ne sembles pas avoir compris. Alors je vais te parler franchement, puisque tu aimes ca, pas vrai?
J'ai une femme et deux gosses, et je fais ce métier depuis plus de vingt ans. J'ai réussi ma carrière, et dans un métier risque. Surtout ici où les gangs sont armés par des réseaux basés en Angleterre, hors de ma juridiction, au carrefour de 3 pays, sur la route des trafiquants du nord de l’Europe. Et jamais, pas une fois, je n'ai reçu de menaces par téléphone chez moi. Ma famille est restée en sécurité pendant toutes ces années. Et toi, tu arrives tout frais de l'école, et tu me ponds un rapport sur comment mon service déconne! Heureusement que j'ai des vieux amis à l'inspection des services..."

Empoignant le dossier de la chaise disposée face au bureau du commissaire, Nathaniel la circula sur le cote d'un geste brusque, et se pencha ensuite en avant en posant les mains sur le bureau, fixant Clarence avec défiance.

"Ton boulot, tes vieux amis? Tu te prends pour le parrain de la police ou quoi?..."

"Calme-toi, calme-toi... Je ne t'ai pas convoqué pour te réprimander... Je t'ai fait venir pour te féliciter. Tu as bien mérité un peu de reconnaissance pour ton zèle. J'ai envoyé pour toi une demande de mutation, avec ma référence à l'appui, pour que tu puisses gérer tes propres hommes. Tu verras comment c'est quand on a des responsabilités... Félicitations Lieutenant Gothmann, vous partez combattre le crime à Bloodville..."






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nathaniel Gothmann
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivé de Nathaniel de Sade Montfort
» Repéré, mannequin stéréotypé [ft Nathaniel]
» Nathaniel Jenkins † Trouble (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VAMPYR BLOODVILLE :: Clans :: Humains :: Flic-
Sauter vers: